En passant par la Lorraine ......

Photographe amateur et sans prétention. Mon seul but est de vous faire découvrir la flore et la microfaune qui nous entoure.

23 mai 2010

Le Pain et les oiseaux

Lors de mon précédent article sur les cygnes, Arnaud ne comprenait pas le pourquoi de mon GRRRR au sujet du nourrissage des oiseaux au pain. J'ai déjà parlé de ce problème dans un article quelque part dans les archives mais pour vous éviter (et à moi aussi) de rechercher, j'en refais un autre. 

 

Nourrir les oiseaux .... tous les "amis" de la Nature le font. Malheureusement beaucoup en pensant bien faire créent plus de problèmes que de solution et de bien être pour la faune et la flore environnante.

IMG_1916sign_e

Déjà pourquoi nourrir les oiseaux ?? Est il réellement besoin de le faire ???? 

Non il n'est pas besoin de le faire.....en théorie. 

En hiver, si une espèce n'a pas suffisamment de quoi se nourrir elle s'en va : c'est une espèce migratrice. 

Si une espèce ne migre pas c'est qu'en théorie le milieu naturel lui offre de quoi passer l'hiver.

 

Malheureusement nos villes attirent ces oiseaux car plus chaudes que les froides campagnes ... seulement là pas de quoi les nourrir ... donc nous y pourvoyons et nourrissons .... 

IMG_2362sign_e_cadre

premier problème : 

Des espèces qui auraient du migrer vont préférer rester dans nos villes ou à proximité choisissant la facilité pour se nourrir. La prolifération des oiseaux comme les cygnes ou de différents anatidés ("canards") sur des zones limitées pas assez riche en nourriture naturelle va déstabiliser encore plus l'écosystème. L'exemple le plus connu en France et le cas du Lac d'Annecy et de l'attaque sans précédent de "puce du canard" causant chez l'homme la dermatite du baigneur. Comment résoudre le problème quand le nombre de baigneur contaminé augmenta vertigineusement ??? Entre autre en tuant des canards ..... Vous vouliez les nourrir pour leur faire du bien ?? Vous n'avez réussi qu'à les conduire à l'abattoir.

IMG_6462_sign_e

second problème :

La façon dont la plupart des âmes bien pensante conçoivent le nourrissage des oiseaux est de donner du pain. Malheureusement ce pain est plus que nocif pour des animaux dont il ne fait pas partie du régime alimentaire qui leur a permis d'évoluer pour devenir ce bel animal qu'il est aujourd'hui. Le pain ingéré va stagner dans une des "poches" correspondant à notre estomac. Le gonflement qui va se produire (c'est bien connu le pain gonfle en présence de liquide et que trouve-t-on dans le tube digestif en dehors des aliments consommés???), donc le gonflement qui va se produire va distendre le tube digestif pouvant entrainer la mort de l'animal très rapidement et dans d'horribles souffrances

Si par chance l'animal ne meurt pas des suites du gonflement il n'en est pas pour autant sorti d'affaire. Le gluten composant le pain n'est pas totalement digéré et il va rester une espèce de pâte semblable à de la glu qui stagnant dans le tube digestif favorisera le développement de bactéries néfastes ou de champignons... maladie et une fois de plus .. mort de l'animal.

IMG_8797_sign_e

troisième problème :

Certains animaux s'adaptent et en plus de devenir sédentaires ils se nourrissent en grande majorité du pain que nous leurs donnons. Seulement voilà....  diversifiant moins leur alimentation ils risquent des carences et des déséquilibres nutritionnels 

Cela se voit beaucoup sur les couvées d'oisillons nourris avec le pain ramené par les parents en lieu et place des insectes ou de la verdure et des mollusques pour les anatidés par exemple. Déformations, carences handicaperont à vie des oisillons qui par notre faute auront alors une bien courte et malheureuse vie.....Il n'est pas rare de nos jours de voir des corbeaux ou corneilles présentant des marques blanches plus ou moins symétrique sur les ailes. Cela n'a rien à voir avec un gène leucique mais est du à une carence en lysine, acide animé essentiel entre autre au développement des embryons. L'absence de lysine dans le pain alors qu'elle est présente dans la nourriture habituellement naturelle des oiseaux peut causer beaucoup plus que des défauts de coloration. Vous avez ici sur Oiseaux.net un très bon article sur ces problèmes de coloration et d'absence de lysine. Problème de poids, malformation et autres ... toujours et encore mort de l'animal ....

Le pain est riche en glucide c'est à dire en sucre. Si les oiseaux migrent et se dépensent énormément en "chassant" leur nourriture ce n'est pas grave.  L'apport massif de sucre est utile pour les longs efforts en vol de l'oiseau, mais néfaste à la santé du sédentaire qui va engraisser avec tous les problèmes de pathologie liés à l'engraissement (eh oui eux aussi !!)

IMG_5668_sign_e

Quatrième problème :

Les oiseaux ayant acquis ce comportement de dépendance de consommation vis-à-vis de l’homme ne peuvent plus transmettre à leur progéniture les modes traditionnels de recherche de nourriture : les jeunes peuvent mourir de faim car une fois sevrés et chassés du territoire par leurs parents ils ne sauront où trouver la nourriture ............L'autre problème du à la dépendance est que nourrir ces animaux les familiarise avec l’homme alors que ce sont des animaux sauvages. Ils deviennent moins craintifs et fréquentent plus assidûment des zones qui ne leur conviennent pas forcément. Ils deviennent ainsi vulnérables aux comportements malveillants que peuvent avoir certaines personnes.

IMG_2982_sign_e

Cinquième problème :

Dans les bassins, seule une partie de la nourriture est consommée par les oiseaux et les poissons, le reste pourrit ce qui pollue les eaux et menace la faune et la flore présentes. L’accumulation de débris favorise l’eutrophisation qui se traduit par une diminution de l’oxygène, une dégradation du milieu aquatique et génère des risques sanitaires pour la faune (botulisme aviaire, microcystines…).

Le pain non consommé par les canards peut favoriser le développement d'espèces prédatrices omnivores, comme par exemple les rats et les corneilles, qui s’attaquent aux œufs et aux couvées. Les poussins que vous aimez tant vont disparaitre car vous aurez attirés les prédateurs auprès d'eux.

Cette dernière raison est d'ailleurs la source de l'interdiction de nourrissage des animaux errants (et bien entendu sauvages) sous peine d'amende ............

IMG_4215sign_e

Si après avoir lu cet article et visité les différents liens vous continuez à nourrir les oiseaux au pain c'est que vous ne les aimez pas .......................

 

Comment les nourrir alors me direz vous ????

Cela fera l'objet d'un prochain billet, nous avons le temps. Il ne faut les nourrir que lorsque les conditions sont telles qu'ils ne peuvent subvenir seuls à leurs besoins (gel intense et persistent, neige épaisse et également persistante ... nous avons donc le temps de voir venir !)

IMG_1994_sign_e

Mais en gros soyons ou soyez logiques :

les granivores mangent ... des graines. C'est le cas du moineau domestiques, des pigeons et des chardonnerets par exemple.

La plupart des "passereaux" que l'on croise (mésanges, rouge gorge, pouillot, ...) sont insectivores ils mangent donc des insectes et larves d'insectes. A savoir que la quasi totalité des "petits" oiseaux de nos régions sont insectivores lorsqu'il s'agit de nourrir les oisillons même le moineau domestique! mais jamais le pigeon cas particulier chez les oiseaux). Insectivores et donc déparasiteurs mesdames et messieurs les jardiniers .....

Les anatidés comme les canards ou les cygnes sont végétariens et consomment en plus des végétaux de petits mollusques ... donc pas de pain non plus pour eux par contre vos épluchures de salades (surtout pas vos restes assaisonnés !!)

Donner un peu de pain de temps en temps en très petite quantité présente peu de risque (en dehors du problème de gonflement) Mais les gaver comme on le voit dans les parcs publics ou aux bords de nos rivières relève de l'inconscience et du forte méconnaissance de la faune et de la flore.

Avant d'aimer apprenez à connaitre ... vous en aurez encore plus de plaisir à les voir vivre !

IMG_6614sign_e

Posté par fremalo à 21:21 - oiseaux - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires sur Le Pain et les oiseaux

  • Bravo, tu as bien raison d'expliquer tout cela aux visiteurs des parcs et des berges! Les oiseaux trouvent largement de quoi manger en cette saison ! Et oui, ce sont des déparasiteurs fantastiques ! Et une fois sortis du nid, les parents promènent les jeunes dans les arbres pour leur montrer où trouver de quoi se nourrir .

    Posté par canelle 57, 24 mai 2010 à 08:00 | | Répondre
  • Merci pour cet article bien instructif, tu m'a convaincu, quel science Fred..
    Je pourrai rajouter que la présence de sel dans le pain n'est pas bon non plus ?

    Posté par Arnaud, 24 mai 2010 à 08:33 | | Répondre
  • bonjour Arnaud
    il y a bien d'autres raisons qui font que le pain n'est pas bon le sel en est une autre
    Mais le pain sans sel est aussi nocif pour eux que le pain avec sel !
    La liste de l'article est loin d'être exhaustive mais ce sont les raisons plus marquantes
    contente de t'avoir convaincue ...j'espère que d'autres suivront ton exemple
    bonne journée

    Posté par frederique, 24 mai 2010 à 09:07 | | Répondre
  • A Canelle : tu as tout fait raison ils sont de grands déparasiteurs et les observer à la chasse et un vrai régal ... quant à l'éducation des petits à cette chasse je sais que je les regarde faire toujours avec un grand sourire béat sur le visage !
    Bonne journée à toi aussi

    Posté par frederique, 24 mai 2010 à 09:11 | | Répondre
  • un article très instructifs, et à mon grand regret, je reconnais que j'ai prit quelque fois bien du plaisir à les nourrir au pain, je n'oublierai pas, merci
    biz ** dgidgi

    Posté par dgi:0040:gi:0040, 24 mai 2010 à 21:39 | | Répondre
  • un article édifiant et très intéressant
    jolies photos d'oiseaux

    Posté par Hibiscus 352, 25 mai 2010 à 17:12 | | Répondre
Nouveau commentaire